eoliennes

Parc éolien

Mazerolles

Concilier qualité de vie, patrimoine et énergie durable à Mazerolles

Mazerolles - Energie éolienne

L’énergie éolienne est totalement propre, réversible et sûre. Elle contribue à l’autonomie énergétique de la Nation. Une éolienne de dernière génération alimente entre 3 000 et 4 000 personnes à l’année avec chauffage électrique ! Les bénéfices aux habitants et aux collectivités sont palpables, durables et non délocalisables.

Mazerolles - Environnement

« Le développement de l’éolien a eu également des bénéfices environnementaux et sanitaires importants qui, si on les monétarise, représentent un gain estimé pour la collectivité de l’ordre de 3,1 à 8,8 Mds€ sur la période 2002-2013. Ces gains dépassent largement le coût de la politique de soutien (…). » Ces perspectives de baisse de coût font de l’éolien l’une des filières de production d’électricité les plus compétitives en France. »

ADEME-Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie – septembre 2017 : « Etude sur la filière éolienne française : bilan, prospective et stratégie »

Le parc

Le parc

Le projet éolien de Mazerolles s’implante exclusivement sur la commune de Mazerolles. Il se situe au sud-ouest de la commune, aux alentours du lieu-dit « Fontrapé ». Ce projet se concentre autour de la route départementale 31, qui relie Gouex à Verrières.

Le département de la Vienne dispose de nombreux atouts pour développer une activité de production d’électricité d’origine éolienne. Le secteur d’études se caractérise par des vents entre 6 et 6,5 m/s à 100 m de hauteur, particulièrement propices pour le développement de projets éoliens.
La sélection du site passe par la prise en compte de différents critères liés au paysage et au patrimoine, aux espaces naturels protégés, aux axes de communications, à l’aéronautique, aux réseaux d’eau, électriques, gaziers, radioélectriques et de télécommunication, ainsi qu’aux habitations.
La réglementation impose un éloignement de 500 mètres des habitations, définissant ainsi une zone d’études. Les études écologiques, paysagères et acoustiques ont permis de conclure à la faisabilité d’un projet éolien sur la zone.

Voici la zone d’études optimisée du projet de Mazerolles :

 

Le parc
Historique

Historique

Mars 2013 Premiers contacts avec le conseil municipal de Mazerolles.
Demande de servitudes (aéronautiques, radiofréquence…).
Étude foncière auprès des propriétaires et exploitants de la zone d’études.
Lancement des études de préfaisabilité
23 juillet 2013 Avis favorable du conseil municipal de la commune de Mazerolles en vue de l’installation d’un parc éolien.
9 août 2013 Le conseil municipal accorde le droit à la société Volkswind d’utiliser les voies communales et les autres chemins ruraux autour de la zone de projet.
Avril 2018 Études environnementales (bureau d’études : ENVOL Environnement) : sur un cycle d’un an, relevés et observations de la population faunistique/floristique et de leurs habitats (Oiseaux, Chauve-Souris, …)
4 avril 2019 Sortie pédagogique avec l’école pour étudier la faune et la flore sur la zone du projet.
Juin 2019 Études paysagères (bureau d’études : COUASNON) : photographie et cartographie du paysage sur la zone d’études.
Juillet 2019 Études acoustiques (bureau d’études : EREA Ingénierie) : relevés du fond sonore ambiant sur les habitations avoisinantes du projet
Résultat des observations et des relevés liés à l’environnement.
Septembre 2019 Résultats des études paysagères et acoustiques.
30 octobre 2019 Exposition sur le projet en mairie de Mazerolles : de 10h à 13h
13 novembre 2019 Exposition sur le projet en mairie de Mazerolles : de 14h à 17h

 

Je reste informé

des dernières actualités

Études naturalistes et acoustiques

Etudes faune/flore réalisées par ENVOL Environnement

Sur le terrain, des écologues indépendants ont réalisés des inventaires, sur un cycle de plus d’un an (Avril 2018-Juin 2019).

Il a pu être analysé et cartographié différentes espèces d’oiseaux, de chauves-souris, de faune terrestre, et de flore. Il en ressort que la zone d’implantation potentielle présente des sensibilités environnementales compatibles avec le futur parc éolien.

La zone d’études alterne entre zones boisées et espaces bocagers (grandes cultures et prairies).

19 espèces de chiroptères ont été identifiées. Le niveau d’activité de celles-ci est élevé du fait de la qualité et de la diversité des habitats (boisements, points d’eau, bocage dense), qui peuvent être utilisés en tant que corridors de déplacement et territoire de chasse. Le peuplement de la zone est largement dominé par la Pipistrelle commune.

Pipistrelle commune

101 espèces d’oiseaux ont pu être identifiées au cours des prospections réalisées pendant les 4 phases d’observation : hivernation, migration prénuptiale, nidification/reproduction, migration postnuptiale.
Sur les grandes parcelles agricoles, de nombreuses espèces nichent et/ou se nourrissent, comme par exemple l’Alouette des champs et le Tarier pâtre qui hivernent sur la zone, ou encore des rapaces comme les Faucons crécerelles. Certaines espèces ont été observées uniquement en migration, comme le Choucas des tours.

  Alouette des champs

Tarier Pâtre

 


Etude acoustique réalisée par EREA Ingénierie

Des acousticiens indépendants sont venus sur site pour faire des mesures de niveaux sonores ambiants.
Ils procéderont ensuite à la modélisation de la diffusion acoustique depuis chaque éolienne. Ils s’assureront que le niveau d’émergences perçu au niveau des habitations, plus particulièrement les riverains du projet, respecte bien la réglementation française (la plus stricte en Europe).
Après mise en service du parc, un acousticien viendra faire de nouvelles mesures pour s’assurer de la conformité avec la législation.

L’inspecteur des Installations classées de la DREAL contrôle le respect de la réglementation.

acoustique

Etudes paysagères réalisées par l’Agence COUASNON

Une étude paysagère a été réalisée sur un périmètre fluctuant entre 20 et 24,5 km autour de la zone de projet, permettant d’analyser l’intégration d’un parc éolien sur le territoire de la commune de Mazerolles.
Des coupes topographiques et des visites de terrains ont été réalisées depuis les principaux secteurs fréquentés, patrimoniaux ou touristiques.
Suite à la définition de l’implantation des éoliennes, des photomontages seront réalisés.
Le projet se situe dans un paysage boisé qui accompagne de légères dépressions du relief. Les boisements contribuent au cloisonnement des perceptions et limitent ainsi l’ouverture visuelle.

Localisation des zones favorables

carte des contraintes

eoliennes

État de l'éolien en france

En France :

Objectif de 35 000 MW installés d’ici 2030 (15 757 MW installés au 01/09/2019)
En 2017, l’éolien français représentait 17 100 emplois directs et indirects, d’après L’Observatoire de l’éolien 2018 (https://fee.asso.fr/pub/observatoire-de-leolien-2018/).

En Nouvelle Aquitaine :

Objectif de 3 000 MW installés d’ici 2020 (985 MW installés au 01/09/2019)
67,2 % de l’objectif reste à réaliser en moins de 2 ans.

Informations complémentaires sur l’énergie éolienne :

logo-FEEToute l’information sur l’énergie éolienne

 

Vous trouverez en suivant ce lien un livret nommé « Un vent de Transition ». :

https://fee.asso.fr/pub/un-vent-de-transition/ Il vise à travers 11 infographies à apporter des éléments de compréhension et d’information sur l’énergie éolienne

schema parc éolien

Les retombées économiques sur le territoire

Les bénéfices aux habitants et aux collectivités sont durables et non délocalisables. Les recettes fiscales pour les collectivités sont estimées à environ 15 000€/MW/an.
Le projet aura un impact financier positif sur les entreprises locales (hébergements, restauration, travaux publics, réseaux, bureaux de certification, transport…) lors des phases de construction et d’exploitation.

Votre projet

en images

L’implantation optimale, réunissant les meilleures qualités environnementales, acoustiques et paysagères pourra être présentée lors de l’exposition en Mairie, ainsi que des photomontages.

Photo panoramique

En savoir plus

Sortie naturaliste – Avril 2019

15 octobre 2019

A la découverte de la Nature …

Une sortie naturaliste a été réalisée début avril 2019 sur le chemin de l’Aubergère à Mazerolles. Elle fut animée par Guillaume Wrona, écologue du bureau ENVOL Environnement et spécialiste des questions sur la faune et la flore.

Les enfants de l’école primaire, classe de CM1-CM2, ont pu découvrir les différents écosystèmes présents sur cette zone (agricole, forêt et eau). Durant cette sortie, nous avons réalisé une chasse aux trésors afin de répertorier une partie de la faune et de la flore existante. L’écologue a pu répondre aux interrogations des enfants et leur a notamment expliqué comment les plantes et les animaux vivent dans la nature. Une mention spéciale pour les abeilles et les espèces menacées fut abordée.

C’est grâce à ces études environnementales, basées sur des relevés et observations, que nous avons pu décrire aux enfants l’importance d’être attentif et respectueux de son environnement. De plus, les faibles enjeux environnementaux, identifiés dans les prairies et/ou les champs de culture, font qu’un projet éolien peut s’y développer.

Enfin, nous nous sommes tous réunis en salle et nous avons discuté des mécanismes climatiques. Le climat devient une question importante et nous avons tous un rôle à y jouer. Une ouverture a été faite sur le rôle du vent car c’est grâce à cet élément naturel que l’éolienne arrive à produire une énergie verte et non polluante.

Bulletin d’information Projet éolien de Mazerolles

30 novembre 2018

Ci-joint le bulletin d’information du projet éolien de Mazerolles.